Credits

All text from this blog is the property of echo.
Pictures from this blog are the property of Merlin Bronques -lastnightsparty.com- and Yvan Rodic -facehunter.com- except picture from post 149 is the property of echo.

This blog is no more upldates.
For the official blog and more writings, please go to :
imecho-art.blogspot.com

With love, echo.


16 février 2009

La Gorge Sèche

Les filles dévastées
Ont le regard vide




Je suis un vieux chiffon noyé dans des draps que des corps impatients s'empressent de tordre.
Viol consentit, nargue mon corps et laisse couler l'eau de Javel sur ses pores.
J'ai la tête nébuleuse et peu prête à porter la vie en moi.

Nos visages lacérés, crache du sang, il t'en reste en bouche. 
J'arrache tes lèvres, ta peau trop douce pour qu'elle puisse t'appartenir.

Bébé Y me fixe chaque jour, sur du papier décoloré.
Lorsque tu rentreras à la maison, nous irons sur les balançoires, respirer le vert de l'herbe et les forêts cachées.

J'ai sortie ma grande hache pour les jours ensoleillés, je suis dans cette pièce blanche sans fenêtres, ni portes et je frappe, frappe contre les murs.
Tout s'éclate, hémoglobine tâche mes dessous, fais sentir à ma langue son goût de cuivre.
Je baigne dans le jus de nos vies.

Tu sens bon la citronnelle et tes épaules ont des pourtour de velours. 
Quand tu rentreras à la maison, je saurai me montrer pour des attentions plus heureuse.
La diversifications d'envies quelconques, jouer sur d'autre tons, se sentir différent.

Voici ce que le temps a fait de moi.

Je me sens vidée, le regard trouble, le même disque tourne en boucle, l'heure passe mais je ne la vois pas.

Tu demande mieux. Je n'arrive plus à faire mieux.

1 commentaire:

Baby O a dit…

La balançoire résonne encore de nos présences conjuguées, au présent. Le siège est vide. Mais l'herbe continue de pousser, dans le jardin, d'enfants.

Qui sait quels jeux nous attendent, quand nous serons grands, mais ne soyons pas trop impatients. Il est trop tôt pour réfléchir maintenant à une vie, d'adultes.